Musiconis



Cette section décrit plusieurs informations relatives à l'univers sonore de la scène. Elle permet de préciser la fonction du son dans l'image (ex : engendrement de la lettre), les références à la théorie et à la perfection musicales (ex : accordage, loi mathématique), la source d'inspiration musicale dans l’image (ex : rinceau végétal), l'univers référentiel du son (ex : musique de la Loi, musique savante) mais aussi la méthode de propagation du son et les marqueurs de l’audition.

This section describes the terms for the sonic universe of a scene, which are used to specify the function of sound in the image (e.g. the production of a letter), references to music theory and perfection (e.g. tuning, mathematical law), the source of musical inspiration in the image (e.g. vegetal scroll), the frame of reference for sound (e.g. music of the Law, sophisticated music) but also the means of the production of sound and the markers of hearing.

Capture d’écran 2016-10-10 à 16.47.29.pngCapture d’écran 2016-10-10 à 16.51.49.png

1) Action du son dans l'image (Function of sound in the image)

Ce champ recouvre l'ensemble des effets et fonctions du son dans l'image.
accompagnement
accompaniment
agitation
agitation
apaisement
appeasement
charivari
charivari
déploration
lamentation (in current version of database: deposition)
désordre
disorder
destruction
destruction
dilatation de l’espace
dilation of space
divertissement
entertainment
endormissement
falling asleep (missing from current version of the database)
engendrement de la lettre
engenderment of a letter
exorcisme
exorcism
glorification
glorification
inspiration musicale
musical inspiration (missing from current version of the database)
joute musicale
musical contest (in current version of database: musical joust)
message
message
ordre
order
participation à la liturgie
participation in the liturgy
prophétie
prophecy
réveil des morts
awakening of the dead
séduction
seduction
signal sonore
sound signal
support de l'enseignement
teaching support

La musique peut produire des effets sur l'être de nature positive, voire thérapeutique (apaisement, guérison, exorcisme) qui renvoient à la catégorie de l'ordre (entre le corps et l'esprit) ; l'action ordre doit donc être indexée de manière en correlation avec ces trois effets. A l'inverse, la musique peut induire des effets négatifs : agitation, séduction (lorsqu'il s'agit de luxure, mais la séduction peut aussi être courtoise), destruction qui renvoient à la catégorie du désordre et doivent lui être associées.

Charivari : Onomatopée désignant une cérémonie bruyante, intervenant généralement en milieu urbain, pratiquée par des performateurs déguisés avec des instruments de musique mal employés ou des objets détournés dans l’idée de produire surtout du bruit et de manifester ainsi la joie ou la colère. Le charivari n’est pas un univers référentiel, c’est un type de musique parodique et une performance en soi dont la fonction est de signifier le caractère contraire à la norme sociale d’une situation.

La dilatation de l'espace est une propriété liée à la puissance du son qui se manifeste dans l'image par des dynamiques visuelles prononcées. Il s'agit dans la plupart des cas de sons des cors ou trompes d'anges soufflant dans des directions opposées et adoptant des postures dynamiques. Elle peut induire l’ordonnancement du monde, mais aussi sa destruction ou sa transformation.

Le divertissement caractérise l'accompagnement d'une scène de sociabilité ; elle dépend donc de la présence d'un "public".

Engendrement de la lettre : Les qualités sonores du Verbe peuvent être mises en scène dans l'ornementation des textes, notamment lorsqu'il s'agit de textes musicaux, comme les psaumes. Si cette ornementation de la lettre apparaît directement liées à la performance musicale, alors on parle d'engendrement de la lettre.

Participation à la liturgie : Chant et/ou musique instrumentale dans le cadre de la célébration de la liturgie (peut voir l’intervention d’ecclésiastiques, mais aussi de laïcs).

Message : Notamment les messages des anges de l’Annonce aux bergers lorsque l’ange tient un phylactère avec le Gloria in excelsis Deo inscrit dessus, ou lorsque l’action de chanter est évidente chez les anges.

Signal sonore : Lorsque le son ne relève pas de la musique mais de la communication au moyen d'un instrument, notamment à la chasse, à la guerre (aérophones), dans le cadre de la vie religieuse (cloches), ou dans la vie pastorale (sonnailles des animaux).


Music can have positive, even therapeutic effects (appeasement, healing, exorcism) which belong to the category of order (between body and spirit); the action "order" must thus be indexed so as to correlate with these three effects. By contrast, music can also produce negative effects: agitation, seduction (in the case of lust, but seduction can also be courtly), destruction, which belongs to the category of disorder and must be associated with it.

Charivari is an onomatopoeia designating a noisy ritual, usually occurring in an urban milieu and practiced by performers disguised with misused musical instruments or random objects chosen especially to make noise, and thus to manifest joy or anger. Charivari is not a referential framework, but rather a type of parodic music and a performance in and of itself whose function is to signify a character contrary to the social norm of a situation.

The dilation of space is a property linked to the power of sound which is manifested in an image by pronounced visual dynamics, in most cases with the sound of angels’ horns or trumpets blowing in opposing directions and adopting dynamic positions. This expansion can lead to the establishment of the world, but also its destruction or its transformation.

Engenderment of a letter: The sonic qualities of the Word can be staged in the ornamentation of texts, particularly musical texts such as the psalms. If this ornamentation of a letter appears directly linked to musical performance it is called the engendering of a letter.

Participation in the liturgy: Singing or instrumental music in the context of the celebration of the liturgy (can include the intervention of ecclesiastics but also of laypeople).

Message: Particularly the messages of the angels of the Annunciation to the shepherds when the angel holds a scroll with the Gloria in excelsis Deo inscribed on it, or when the angels’ act of singing is in evidence.

Sounding signal: When the sound is not musical but rather communication by means of an instrument, particularly for the hunt, war (winds), in the context of religious life (bells), or in pastoral life (bellowing of animals).


2) Références à la théorie et à la perfection musicales (References to music theory and musical perfection)

accord
chord
accordage
tuning
harmonie
harmony
disharmonie
disharmony
intervalle
interval
loi mathématique divine
divine mathematical law
mesure
measure
modalité
modality
précision
precision
L’accordage concerne généralement les cordophones, mais il peut aussi s’appliquer à l’ajustement du son d’un autre type d’instrument, comme un aérophone (fiche 206).

L'harmonie est indexée lorsque l’image met en scène la cohérence de plusieurs performances les unes avec les autres. La disharmonie intervient au contraire lorsque les performances semblent désaccordées les unes par rapport aux autres.

Loi mathématique divine : Concerne les images dans lesquelles le thème des nombre (poids, mesures, etc.) rend visible les principes mathématiques de l’esthétique musicale.

La précision du son s’exprime par la désignation d’une note ou d’une partie de l’instrument (fiche 304), la coordination démonstrative de plusieurs performances (fiche 79) ou encore l’emploi de métaphores comme le jonglage avec des couteaux (fiche 178).



Tuning generally relates to stringed instruments, but it can also be applied to the adjustment of the sound of another type of instrument, such as a wind instrument.

Harmony is indexed when the image represents coherence among multiple performances. Disharmony occurs when performances seem to clash with each other.

Divine mathematical law concerns images in which the theme of number (weight, measure, etc.) renders visible the mathematical principles of musical aesthetics.

The precision of sound is expressed by the designation of a note or of a part of an instrument (record 304), the explicit coordination of several performances (record 79) or the use of metaphors such as juggling with knives (record 178).


3) Classification d’instrument (Instrument Classification)

instruments hauts et instruments bas
high and low instruments
tripartition isidorienne [1]
Isidorean tri-partition [2]
Les classifications des instruments dans la culture médiévale repose sur des critères organologiques aussi bien que symboliques, ainsi que la question du volume sonore. La mise en évidence d'une théorie classificatrice dans une image impose que des instruments y soient visuellement sériés par type. Un instrument ne peut pas, ipso facto, renvoyer à une classification symbolique; c'est la possibilité d'une classification par l'image de plusieurs catégories d'instruments qui donne lieu à l'indexation d'une classification.

The classification of instruments in medieval culture rests on organological and symbolic principles and also takes into account the relative volume of different instruments. In order to show that a medieval classificatory theory may apply to a given image, it is necessary to classify the typology of the instruments in the image. A single instrument cannot prove a particular symbolic interpretation; it is the presence of several categories of instruments that give way to the indexation of a classification.


4) Source d’inspiration musicale dans l’image

L’entrée prend uniquement en compte des modèles d’inspiration sonore imités, repris ou développés par la performance représentée dans l’image. Elle ne prend pas en compte la direction musicale en tant que telle (maître de chant, pédagogue, etc.), ni la relation de glorification entre un performateur et un autre sujet dans l’image (Christ, Vierge, saint, etc.).

Source of musical inspiration in the image

This entry takes into account only those models of sonic inspiration that are imitated, copied, or developed by the performance represented in an image, not accounting for musical direction in and of itself (choirmaster, teacher, etc.).

5) Univers référentiel du son

L’indexation des univers référentiels tient compte du contexte sémantique de la performance musicale, de la scène et de l’image. Dans le cas des enluminures, où l’image accompagne presque toujours un texte, il va de soi que les univers référentiels du son dépendent des relations signifiantes qui existent entre les textes et les images.

Referential context of the sound
The indexing of referential frameworks takes into account the semantic context of the musical performance, the scene, and the image. In the case of illumination, where the image almost always accompanies a text, the referential frameworks for sound depend on the signifying relationships between texts and images.

musique angélique
angelic music
musique aristocratique
aristocratic music
musique céleste
celestial music
musique cérémonielle
ceremonial music
musique courtoise
courtly music
musique de l’Église
church music (in current version of the database: music of the Church)
musique de la chair
carnal music (in current version of the database: music of the flesh)
musique de la Loi
music of the Law
musique de la mort
music of death
musique diabolique
diabolical music
musique du monde
music of the world
musique érotique
erotic music
musique eschatologique
eschatological music
musique liturgique
liturgical music
musique parodique
parodic music
musique pastorale
rural soundscape (may be changed to pastoral music)
musique savante
scholarly music (i.e. pertaining to the quadrivium)
musique thérapeutique
therapeutic music
musique urbaine
urban soundscape
Musique aristocratique : Chasse, guerre, tournoi, banquet, etc.

Musique céleste : Elle exprime l’harmonie et l’ordre du monde. Elle est attachée à la louange céleste, c’est-à-dire au Paradis et à la louange divine. Elle résonne avec les instruments des Vieillards de l’Apocalypse ou des anges lorsqu’ils apparaissent autour d’une théophanie.

Musique cérémonielle : Elle s’applique notamment lorsqu’un acte de glorification par la performance musicale accompagne visuellement un rite - cérémonie entourant l’arche d’alliance dans l’Ancien Testament - ou s’inscrit dans un contexte de cette nature - David et les musiciens en frontispice du livre des psaumes, l’illustration musicale du psaume 80, etc. Elle inclut la musique païenne.

Musique de la chair : Musique à caractère explicitement moraliste, relevant de la catégorisation de l’être humain comme un corps animal maîtrisé (ou non) par l’action de l’âme. Elle se révèle lorsque le corps animal s’impose à l’humain. Parmi ses influences les plus néfastes, se trouve bien entendu la pulsion sexuelle, mais pas seulement. Elle concerne également les incapacités physiques, les désordres corporels.

Musique de l’Église : Harmonie que dégage la communauté chrétienne (l’Église) célébrant Dieu et la Création. On y ajoute la célébration de l’Église céleste (Vieillards de l’Apocalypse) et la musique de David, lorsqu’elle inspire la doctrine de l’Église (par exemple le commentaire des Psaumes d'Augustin d'Hippone).

Musique érotique : Référence implicite ou explicite à l’accouplement par la performance et la gestuelle musicales. Cette musique n’est pas nécessairement moraliste, surtout lorsqu’elle est aussi aristocratique.

Musique de la Loi : références à la loi de Yahvé. Par exemple, le premier psaume a pour thème la Loi ; dans un tel contexte, toute notion de hiérarchie, de domination, de soumission, d’inspiration musicale est à envisager comme une expression de la loi divine. Autre exemple : le décacorde des psaumes.

Musique du monde : Il s’agit de la musica mundana boécienne. À l’instar de la musique céleste, elle exprime l’harmonie et l’ordre du monde. Elle implique le ciel, ainsi que l’ordre de la nature : les éléments, les saisons. Le roi David peut être une figure ordonnatrice du monde étant donné sa relation au Christ. Les choeurs angéliques évoquent parfois les sphères céleste. Les chœurs angéliques évoquent parfois les sphères céleste.

Musique parodique : Musique impliquant l’idée de détournement de la musique savante ou d’un autre type de musique (courtoise, etc.) ou encore des musiciens et chanteurs. Les animaux musiciens s’inscrivent dans cette catégorie.

Musique pastorale : Elle recouvre les sonorités propres au monde des bergers (musique instrumentale, cloches pendues au cou des moutons) ainsi que la mythologie d’Orphée et l’univers lyrique qui en découle. To be translated

Musique urbaine : Musique renvoyant à l’organisation de l’espace urbain (par exemple les signaux par cloche ou clochette, le son des cornes des guetteurs, le son des trompettes des crieurs publiques). Le divertissement n’est pas propre au monde urbain (c’est la représentation d’un environnement urbain qui permet de le déterminer ou non). To be translated

Musique savante : Il s’agit de la musique en tant que science, art libéral. Elle est fondée sur le respect et l’étude des rapports mathématiques : les intervalles. Elle s’enseigne ; est personnifiée par Musica.


Aristocratic music: hunt, war, tournament, banquet, etc.

Celestial music: expresses the harmony and order of the world. Attached to celestial praise, namely to Paradise and to divine praise. Celestial music resonates with the instruments of the Elders of the Apocalypse or of angels when they appear around a theophany.

Ceremonial music is the term used especially when an act of glorification by musical performance visually accompanies a rite - a ceremony around the arc of the convenant in the Old Testament - or appears in a context of this kind - David and his musicians in the frontispiece of the book of psalters, the musical illustration of psalm 80, etc.

Carnal music has an explicitly moralizing character, referring to the categorization of humans as an animal body mastered (or not) by the soul. This music reveals itself when the animal body takes over the human one. Among its most pernicious influences are of course sexual impulse, but not only that; carnal music also relates to physical disabilities and bodily disorders.

Church music is harmony which involves the Christian community (the Church) celebrating God and the Creation. It also includes the celebration of the heavenly Church (the Elders of the Apocalypse).

Erotic music makes implicit or explicit reference to physical coupling, by musical performance and gesture. This music is not necessarily moralizing, especially when it is also aristocratic.

The music of the Law refers to the Law of Yahveh. For example, the theme of Psalm 1 is the Law; in such a context, any musically inspired notion of hierarchy, domination, or submission can be seen as an expression of divine law. Another example is the Decachord of the Psalms.

Music of the world is the musica mundana of Boethius. Like celestial music, it expresses harmony and the order of the world, implying heaven as well as the natural order (the elements, the seasons). King David can be a figure ordering the world, given his relationship to Christ.

Scholarly music is music as a science, a liberal art. It is founded on the observance and the study of mathematical relationships (intervals). Scholarly music is taught; it is personified by Musica.

Parodic music implies the idea of a satire of scholarly music or of another type of music (courtly, etc.) or of musicians and singers. Animal musicians are included in this category.

Rural soundscape (pastoral music) encompasses music proper to shepherds (instrumental music, bells hanging from the necks of sheep) as well as the mythology of Orpheus and the lyrical universe that flows from it.

Urban soundscape: music related to the organization of urban space (e.g. bells that order time, trumpets of town criers). In order to be classified as "urban soundscape," the scene must take place in an urban context.

++++

Accompagnement (Accompaniment)

L'accompagnement se décline en plusieurs situations :
Accompaniment can be divided into several types:
vision spirituelle
spiritual vision
boisson
drink
chasse
hunt
combat
combat
récit
narrative
sexualité
sexual intercourse
spectacle
performance
La vision spirituelle est la manifestation visible d'une réalité inaccessible aux sens charnels. Les théophanies sont souvent des visions spirituelles (Christ en majesté), sauf lorsqu'elles sont situées dans le temps historiques (Ascension, Seconde Parousie, Jugement dernier, etc.). L'indexation de cette entrée est pertinente lorsque la vision de la théophanie est particulièrement mise en valeur dans la scène (fiches 20 ou 96).

Le combat regroupe les situations de guerre, de tournoi et de luttes en tous genres.

Le récit - L'accompagnement du récit intervient lorsque la performance musicale apparaît comme l'ornement d'un récit indépendant ; il faut pouvoir distinguer dans l'image l'espace-temps de la performance musicale et l'espace-temps du récit mis en musique (fiche 139).

Le spectacle renvoie à toutes les autres catégories de performance, de la danse à l'acrobatie en passant par la démonstration d'animal dressé.



Spiritual vision is the visible manifestation of a reality that is inaccessible to bodily senses. Theophanies are often spiritual visions (Christ in majesty), except when they are situated in historical time (Ascension, Second Coming, Last Judgement, etc.). The indexing of this entry is relevant when the vision of the Theophany is especially emphasized in the scene (record 20 or 96).

Combat refers to war, tournament, and contests of all kinds.

Narrative: The accompaniment of narrative occurs when musical performance appears as the ornament of an independent narrative; it is necessary to distinguish between the time and space of the musical performance in the image and the time and space of the narrative that is set to music (record 139).

Spectacle/performance refers to all the other categories of performance, from dance to acrobatics, including demonstrations with trained animals.



+++

Signe du son - métaphore visuelle

évocation textuelle de la performance musicale
textual evocation of musical performance
lettres
letters
métaphore
metaphor
mots formulés dans l’image
words formed in the image
notation
notation
pseudo texte
pseudo writing
pseudo notation
pseudo notation
signe graphique du souffle
graphic representation of breath
Évocation textuelle de la performance musicale : Texte inscrit décrivant la performance précisément en acte dans le champ de l’image.

Métaphore : Figures de la scène n’ayant pas de dimension musicale propre mais dont la forme, la syntaxe ou le sens servent de canal métaphorique ou analogique à l’expression d’une production sonore. Dans la métaphore, un signe se substitue au son musical, à la différence de l’analogie simple, où le son musical est signifié par un rapport entre deux signes.

Mot(s) formulé(s) dans l’image : Textes inscrits dans l’image qui, par nature (répertoire des pièces chantées, paroles des protagonistes de la scène) ou par position (livre de chant, phylactère tenu par un performateur) transcrivent des performances vocales.

Pseudo notation : Signes graphiques apposés sur des supports d’écriture, ressemblant à un système de notation musicale, mais délibérément privés de sens par leur concepteur.

Pseudo texte : Signes graphiques apposés sur des supports d’écriture, ressemblant à un texte organisé mais délibérément privés de sens par leur concepteur.

Signe graphique du souffle : signes paraissant au pavillon d'un aérophone.



Textual evocation of musical performance: Inscribed text describing the exact performance taking place in the field of the image.

Metaphor: Figures without their own musical dimension in the scene, but whose form, syntax or meaning serve as a channel that metaphorically or analogically expresses the production of sound. In metaphor, a sign is subsituted for a musical sound, unlike an ordinary analogy, in which musical sound is signified by the relationship between two signs.

Word(s) formulated in the image: Text inscribed which, by type (repertory of sung pieces, utterances of the protagonists of the scene) or by position (chant book, scroll held by a performer) transcribe vocal performance.

Pseudo notation: Graphic signs placed on writing surfaces, resembling a system of musical notation but deliberately made nonsensical by the artist.

Pseudo text: Graphic signs placed on writing surfaces, resembling an organized text but deliberately made nonsensical by the artist.

Graphic representation of breath: lines emanating from the bell of a wind instrument.

accord

accordage

consonance

dissonance

intervalle

loi mathématique divine
mesure

modalité


  1. ^ La tripartition isidorienne comporte les catégories suivantes : instruments à cordes, instruments à vent, percussions.
  2. ^ The Isidorian tripartite classification includes three categories: stringed instruments, wind instruments, and percussion.