Musiconis



Le monocorde consiste en général en une caisse de résonance parallélépipédique sur laquelle est tendue une corde simple.
Un chevalet mobile est placé sur la table de résonance qui permet de faire la démonstration du lien entre longueurs vibrantes de cordes et intervalles musicaux.
En divisant la corde en intervalles égaux de 2 à 6 on obtient les principaux accords :
  • par 2 : c'est l'octave supérieure par rapport à la corde entière (rapport 2/1) ;
  • par 3 : c'est la quinte (rapport 3/2) ;
  • par 4 : c'est la quarte (rapport 4/3) ;
  • par 5 : c'est la tierce majeure (rapport 5/4) ;
  • par 6 : c'est la tierce mineure (rapport 6/5).

A monochord is a parallelepipoid soundbox on which a single string is stretched. A movable bridge placed on the soundbox makes it possible to demonstrate the correlation between the lengths of the resonating string and musical intervals. Dividing the string into equal lengths from 2 to 6 yields the principal consonances:
  • Divided in 2: one octave higher than the sound made by the resonance of the undivided string (2:1 ratio)
  • Divided in 3: a fifth (3:2 ratio)
  • Divided in 4: a fourth (4:3 ratio)
  • Divided in 5: a major third (5:4 ratio)
  • Divided in 6: a minor third (6:5 ratio)

Exemple/Example :
Capture d’écran 2016-12-27 à 14.05.52.png
Hybride tenant un monocorde et chantant, 11e s., MS 1389, folio 3 verso, Vitae sanctorum, lettrine D, David (localisation actuelle : Rouen, Seine-Maritime, France / localisation d'origine : Saint-Evroult-Notre-Dame-du-Bois, Orne, France)

Hybrid creature holding a monochord and singing, 11th century, MS 1389, folio 3 verso, Vitae sanctorum, letter D of David (current location: Rouen, Seine-Maritime, France / original location: Saint-Evroult-Notre-Dame-du-Bois, Orne, France)