Musiconis



Femme

Dans l’art roman et les débuts de l’art gothique, la femme est le plus souvent représentée en tant que danseuse ou acrobate. Il peut s’agir d’une Musique de la chair, mais cet univers référentiel doit être confirmé par une situation ou l’accompagnement d’un personnage symbolisant la luxure (nudité, bouc, etc.).
Plus rarement, la femme est représentée comme personnification de la musique, ce qui en fait une incarnation de la Musique savante.
À la fin du Moyen Âge, la femme instrumentiste fait son apparition comme expression de la culture courtoise (Musique aristocratique, éventuellement Musique courtoise).



Woman

In Romanesque and Early Gothic art, women are most often represented as dancers and acrobats. In some cases, they are examples carnal music, but this referential system must be confirmed by the narrative context or the presence of a figure symbolizing lust (nudity, billy goat, etc.).

Women sometimes appear as personifications of music, in this case as incarnations of scholarly music.

By the end of the Middle Ages, female musicians do appear. They are expressions of courtly culture (aristocratic music, courtly music).