Musiconis



Le roi David

Le roi David est le musicien biblique par excellence.

Considéré comme l’auteur des Psaumes, il est très souvent représenté dans l’initiale du Psaume 1 Beatus vir, jouant de la rote ou de la harpe, plus rarement de la vièle.
En fonction des détails de la représentation, l’indexation peut être enrichie.
Très souvent, David est représenté en situation d’accordage, ce qui signifie qu’il conforme sa musique à la Loi de Dieu dont il s’inspire (Ordre, Accordage, Harmonie, Musique de la Loi, Musique savante). L’inspiration peut également être représentée par un oiseau.
David peut être accompagné de plusieurs musiciens, souvent quatre, ce sont les Lévites, dont la musique est associée à la glorification de l'arche d'alliance (1er livre des Chroniques 15-16 ; Musique cérémonielle).
Lorsque David joue d’un instrument à 10 cordes, cela implique la Loi mathématique divine et la Musique de la Loi (voir Psaume 144 (143)).

Une autre tradition iconographique le représente dans l’initiale du Psaume 80 Exultate Deo, jouant du carillon. Honorius de Cantorbéry († 653) tire argument de l’usage d’instruments de musique dans les cérémonies vétérotestamentaires (à travers le texte du Ps 80) pour justifier celui des cloches dans la liturgie catholique (Commentarius in Ps 80, éd. Migne, Patrologia latina, t. 194, col. 500). Cet antécédent exégétique n’est peut-être pas déterminant, mais il conforte l’analogie que l’on peut faire entre les cloches jouées dans l’illustration du psaume et une dimension cérémonielle de la louange divine par le roi David (Musique cérémonielle).



King David

King David is the biblical musician par excellence.

Considered to be the author of the Psalms, David is often represented in the major initial of Psalm 1, Beatus vir, playing the rote, harp, or occasionally the vielle. When indexing representations of King David, various details may enable you to provide a more nuanced interpretation of this ubiquitous iconography. David is often depicted tuning his instrument, which signifies that his music conforms to the Divine Law, the psalmist’s ultimate source of inspiration (order, tuning, harmony, music of the Law, scholarly music). The image of a bird may also (or alternatively) appear in order to represent divine inspiration.

David may be accompanied by several musicians, often four, who are the Levites, whose music is associated with the glorification of the Ark of the Covenant (Chronicles 1:15-16; ceremonial music).

When David plays an instrument with 10 strings, it implies the mathematical divine Law and the music of the Law (see Psalm 144 [143]).

Another iconographic tradition represents David in the major initial of Psalm 80, Exultate Deo, playing the carillon. Honorius of Canterbury ( 653) uses evidence for the use of musical instruments in ceremonies represented in the Old Testament (via the text of Psalm 80) to justify the use of bells in the Catholic liturgy (Commentarius in Ps 80, éd. Migne, Patrologia latina, t. 194, col. 500). This exegetical precedent may not be determinative, but it supports the analogy between the bells played in the illustration of the psalm and a ceremonial dimension of divine praise by King David (ceremonial music).