Musiconis



Chant

Une grande majorité des représentations de chant est de nature liturgique et implique des clercs chantres (Musique liturgique). Il existe une tradition iconographique associant les chantres au lutrin à l’illustration du Psaume 97 Cantate Domino. Cette scène est souvent la seule illustration du psautier ancrée dans le temps historique présent, celui de l’Église. Le canticus novus est donc le champ de l’Église (Musique de l’Église). En dehors de ce contexte, il ne faut pas nécessairement indexer les chantres au lutrin comme Musique de l’Église, car ils doivent pour cela être une métonymie de l’Église du Christ.

Le chant est également le propre des sirènes, créatures séductrices (Séduction) participant à une Musique de la chair.



Chant

The vast majority of representations of chant appear in liturgical contexts and imply clerical chanters (liturgical music). There is an iconographical tradition associating chanters at a lectern with the illustration of Psalm 97, Cantate Domino. This scene is often the sole illustration of the Psalter anchored in the historical present, that of the Church. The canticus novus is thus the realm of the Church (church music). Outside this context, it is not necessary to index chanters at a lectern as church music, because in that case they must reference metonymically the Church of Christ.

Chant is also proper to the sirens, seductive creatures (seduction) performing carnal music.


Ch 1_3 (8).JPG

Le chant est parfois de nature parodique, comme celui du bouc accompagnant l’âne à la harpe au Psaume 67 du Psautier d’York (ici) (Musique parodique).
Chant is sometimes parodic in nature, such as that of a billy goat accompanying the ass on the harp illustrating Psalm 67 in the York Psalter (here) (Parodic music).